0041 22 418 28 00 communication.bge@ville-ge.ch
Sélectionner une page
Portrait photo de G. Moynier par F. Boissonnas

On connaît tous et toutes le nom d’Henry Dunant et son rôle majeur dans la création du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Mais la concrétisation des idées qu’il développe suite aux horreurs dont il est témoin lors de la bataille de Solferino (1859) doit beaucoup à Gustave Moynier. C’est ce dernier qui présente les idées d’Henry Dunant à la Société genevoise d’utilité publique. Il présidera d’ailleurs de 1864 à sa mort en 1910 et contribuera à faire rayonner Genève sur la scène internationale.

Planche avec les portraits des fondateurs de la Croix-Rouge

Les 31 médailles conservées au Centre d’iconographie de la Bibliothèque de Genève témoignent, par leur prestige et la diversité de leur provenance, de Gustave Moynier et de la reconnaissance dont il a bénéficié dans le monde entier. Elles ont été données par Marcelle Moynier en 1962, petite fille de Gustave et fondatrice des Petits tréteaux, premier théâtre de marionnettes en Suisse. Ces médailles feront prochainement l’objet d’une publication par la Société Henry Dunant et ont été, dans cette perspective, nettoyées, reconditionnées et photographiées par la Bibliothèque de Genève.

Portrait peint de G. Moynier par Charles Giron
Photo de la conférence internationale du 8 août 1864

La Croix-Rouge dans le Dictionnaire Historique de la Suisse (DHS)
Gustave Moynier dans le DHS
Marcelle Moynier dans wikipedia