0041 22 418 28 00 communication.bge@ville-ge.ch
Sélectionner une page
Je suis une personne empathique et qui sait s’affirmer quand il le faut. J’apporte une grande importance à la famille.

Matteo Duarte Da Costa a débuté son CFC de médiamaticien en août dernier à la Bibliothèque. Il suit actuellement les cours du centre de formation 3SHEDS à Satigny. Dès cet été, il rejoindra l’équipe de la communication aux Bastions. Nous lui avons posé quelques questions. Au fait, c’est quoi un médiamaticien?

Bonjour Matteo! Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

Je m’appelle Matteo Duarte Da Costa, j’ai 16 ans et je viens de finir mon école obligatoire. Je suis actuellement en formation en  médiamatique au sein de la Bibliothèque. Je suis passionné de foot et j’aime beaucoup faire de la musique.

Présentez-nous votre filière CFC et ses missions. Que fait un médiamaticien?

La formation de médiamaticien dure 4 ans, elle peut se faire en «dual», c’est-à-dire avec un engagement en entreprise et 2 jours hebdomadaires à l’école, ou à plein temps à l’école. En tant qu’apprentis médiamaticien, nous faisons de la retouche photo, du montage vidéo, de la création graphique (flyers, logos, documents divers, etc), de la création de sites Web … et beaucoup d’autres choses en lien avec la communication visuelle.

– Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre métier?

Ce qui me motive le plus, c’est de concevoir de nouvelles choses. C’est un nouveau métier donc il y aura toujours de nouvelles choses à faire, à créer et à apprendre.

– …Et le moins?

Le plus gros challenge dans mon métier de médiamaticien, c’est la planification de projets.
Planifier les projets dans le temps, gérer les jalons et fixer des délais sont des tâches complexes.

– Pourquoi avez-vous choisi la Bibliothèque pour votre formation? Quels sont selon vous les atouts de l’institution?

J’ai choisi la Bibliothèque de Genève car je m’y suis tout de suite senti bien. J’aime le travail qui y est mené et le fait de pouvoir travailler en équipe. Je sais qu’au sein de l’institution, je serai bien accompagné tout au long de mon apprentissage. En travaillant pour la Bibliothèque, mon travail sera visible par le public… pour moi c’est quelque chose de motivant et important pour mon futur.

– Citez nous quelque chose qui vous a surpris, étonné ou impressionné au début de votre formation.

J’ai été surpris de tout ce que la Bibliothèque fait, de la diversité des collections et des multiples missions. Pour moi, habituellement, une bibliothèque s’occupe principalement de livres et pas de photographie, de numérique, de musique ou de presse.

– Où vous voyez-vous dans 5 ans?… Et dans 10 ans??

Dans 5 ans, je me vois travailler pour une bibliothèque, si j’en ai l’opportunité. J’aimerais aussi voyager un peu avant de me lancer dans la vie professionnelle. Dans 10 ans je me vois travailler toujours en tant que médiamaticien.

– Un conseil pour celles et ceux qui songeraient à suivre la même formation que vous?

Si je devais donner un conseil à quelqu’un, ce serait d’être curieux et débrouillard car c’est un domaine où nous faisons beaucoup de recherches et d’expérimentations.

Pin It on Pinterest