0041 22 418 28 00 communication.bge@ville-ge.ch
Sélectionner une page
Daniel Winteregg lors de l’inventaire de son fonds photographique au Centre d’iconographie, Janvier 2022
Photo: Bibliothèque de Genève/Stéphane Pecorini

À l’âge de 10ans, Daniel Winteregg reçoit son premier appareil photo ainsi que le jeu «Opticus et Photographe», dont le but est de construire un véritable appareil photographique de type sténopé. Livré avec un châssis, du papier photosensible et des produits chimiques, cet appareil lui permet -bien qu’avec un résultat médiocre- d’immortaliser ses petits camarades.

C’est donc naturellement qu’il commence, en 1960, un apprentissage de photograveur en illustration de la presse chez Richter, à Genève. En 1962, la Tribune de Genève publie sa première photographie; elle représente André Chavanne cassant la marmite de l’Escalade avec des collégiens.

Durant sa carrière, il travaille pour divers médias genevois: La Suisse, la Tribune de Genève, le Journal de Genève et Le Temps. Il est également publié dans L’Hebdo, Coopération, le GHI, Le Figaro, Libération ainsi que Dossiers Publics. Il expose dans différents lieux d’exposition et participe à plusieurs publications. Il enseigne pendant deux ans la photographie à la maison de quartier de Saint-Jean. Sa dernière photographie est publiée dans Le Temps en 2009; il s’agit de la prestation de serment du Conseil d’État genevois.

En 2009, il fait don de l’ensemble de son fonds photographique au Centre d’iconographie de la Bibliothèque de Genève. Outre une centaine de tirages, ce sont environ 250’000 négatifs et plus de 4000 images numériques qui le composent, couvrant la période 1979-2009.

Le fonds Winteregg au Centre d’iconographie, Janvier 2022
Photo: Bibliothèque de Genève/Stéphane Pecorini

Depuis 2013, Daniel Winteregg vient bénévolement au Centre d’iconographie deux après-midis par semaine pour participer à l’inventaire de ses archives photographiques. Il se replonge dans ses souvenirs afin d’identifier un-e politicien-ne, un immeuble ou un événement, tout en gratifiant la documentaliste qui inventorie ses archives d’anecdotes cocasses et passionnantes qui ont jalonné ses plus de quarante années passées au plus près de la vie des Genevois-es.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Pin It on Pinterest