0041 22 418 28 00 communication.bge@ville-ge.ch
Sélectionner une page

Où boire un café ou une bière à Genève au tournant des XIXe et XXe siècles? Une sélection d’affiches publicitaires conservées à la Bibliothèque de Genève permet d’imaginer une promenade entre les deux rives. Illustrées par de grands noms comme Jules-Ami Courvoisier (1884-1936) ou par des anonymes: ces réclames permettent de documenter la vie culturelle et sociale dans une ville en pleine extension, après la destruction, dès 1849, des fortifications qui l’enserraient.

Des cafés modestes de Plainpalais et du Molard aux grandes brasseries de Rive, de la rue du Rhône en passant par le Grand Quai (aujourd’hui quai Général-Guisan), on peut suivre le Rhône jusqu’à la Jonction. Si le pont de la Coulouvrenière existe depuis 1857, un bac relie plus bas les deux rives, pour rejoindre le Café des Moraines, sous les falaises, qui y sert probablement des bières brassées tout près, à la Brasserie de Saint-Jean. Une clientèle essentiellement masculine apparaît sur ces affiches: les femmes sont probablement plus nombreuses au service qu’à table…

La collection d’affiches de la Bibliothèque de Genève comprend des documents des années 1850 à nos jours, à consulter en ligne sur le Catalogue suisse des affiches.

Pour en savoir plus :

La législation sur les alcools, une histoire suisse

Les ponts de Genève sur interroge

Eugène-Louis Dumont, «Le temps du pèlerinage au Temple de la bière», in Journal de Genève, 24 novembre 1981

Marteau, Jean, Babel, Alain, Genève et ses vieux bistrots, Genève, Slatkine, 1994

Brunier, Isabelle, “Anciens cafés et restaurants genevois : un recensement tardif mais néanmoins indispensable”. In: Alerte :art public, patrimoine: trimestriel de Patrimoine suisse Genève, 2009

Pin It on Pinterest