0041 22 418 28 00 communication.bge@ville-ge.ch
Sélectionner une page

Du site de La Musicale à celui des Bastions, le chemin le plus agréable passe par la Place de Neuve et le parc, là où se dressait l’Ancien Théâtre. Situé tout à gauche, en bas de la rue de la Croix-Rouge, il abritait la scène lyrique et dramatique genevoise depuis 1783. Il fut démoli en mai 1880. Le fait divers est relaté dans les colonnes du Journal de Genève (28 mai 1880):

Depuis hier la Place Neuve est débarrassée de l’enceinte qui avait été établie en avant du bâtiment du vieux théâtre pour arrêter sur ce point la circulation et prévenir toute chance d’accident pour les passants pendant l’opération de la démolition de cet édifice […]. A cette heure, le bâtiment est à peu près rasé jusqu’au niveau du sol de la place […]. On peut juger aujourd’hui en toute connaissance de cause, et il suffit d’un coup d’œil pour cela, des conséquences qu’auraient entraînées pour toute la promenade des Bastions la reconstruction du nouveau théâtre sur l’emplacement de l’ancien.

Le Théâtre à Genève par Auguste-Louis Garcin, avec mention: «avant 1880». Les affiches appliquées sur la façade nous permettent de préciser que nous sommes en fin d’hiver, début mars 1879, à quelques semaines de la fermeture définitive de la salle. Au programme: Le voyage en Chine et Le pacte, le 5 mars, Hernani le 6 et Paul et Virginie le 7 mars

Vieux théâtre? Ancien? Nouveau? Quels noms trouve-t-on sur les affiches pour désigner ces deux lieux emblématiques ?

Comme sur la photo ci-dessus, les affiches ne sont collées que sur la façade du théâtre: aucun nom. Sur d’autres, on trouve Théâtre de Genève. Pour la nouvelle salle de 1879, on annonce fièrement Nouveau Théâtre et Grand Théâtre. Cette dernière dénomination s’impose rapidement, comme on le voit sur l’affiche de Sigurd d’Ernest Reyer en 1896.

Dans le Dictionnaire du théâtre en Suisse, l’article sur le Théâtre de Genève se trouve sous Théâtre de Neuve, nom qui n’apparaît ni sur nos programmes, ni sur nos affiches…

En me déplaçant d’un site à l’autre, voilà quelques-unes de mes réflexions, outre que la circulation de la Croix-Rouge en 1879 devait être quasi inexistante!

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Pin It on Pinterest