0041 22 418 28 00 communication.bge@ville-ge.ch
Sélectionner une page

La chanson «Ah! la belle Escalade», connue également sous le titre «Ce fut l’an 1602» ou par son incipit «Allons, citoyens, de grand cœur», comprend 10 couplets et le fameux refrain «Ah! la belle Escalade, Savoyards, gard, gard». Elle a été composée sur l’air de la chanson révolutionnaire française «Carmagnole», pour le renouvellement de la fête genevoise de l’Escalade en 1793.

Dans son ouvrage de 1845 «Chansons de l’Escalade; précédées d’un Précis historique sur l’Escalade, et de notices sur la fête et sur les chansons», John Jullien nous apprend que:

Dès le premier anniversaire, les citoyens qui avaient été blessés à l’Escalade et ceux qui s’y étaient distingués se réunirent en un banquet. […] Bientôt les parents, les amis, la population tout entière prirent part à la fête. Telle fut l’origine de la fête populaire. Des enfants, déguisés en Savoyards, apparurent au milieu du festin. Les chansons remplirent bientôt le rôle qui leur est assigné, et le fameux «Ce qu’è l’aino» fut sans doute entonné dès le premier anniversaire.[…] Le 9 novembre 1782, pendant l’occupation des trois Puissances, et à la veille de ce Conseil général de sinistre mémoire, le Conseil décréta que la fête ne serait pas célébrée cette année, vu les circonstances; en 1785, il fut arrêté que les sermons commémoratifs seraient supprimés. En 1793, le gouvernement révolutionnaire réhabilita solennellement l’Escalade et la célébra dans le goût du jour.

François Ruchon précise dans son article «La littérature de l’Escalade»,

Qui l’a composée? Jullien, dans son manuscrit, nous dit qu’on l’a attribuée à la mère du colonel Dufour. Il n’a pas maintenu cette attribution dans son “Recueil” imprimé. Peu importe d’ailleurs. Elle a paru en décembre 1793, anonymement, au prix d’un sou, et, en 1874, fut éditée par Charles Fulpius, et lithographiée par Ch. Pinot, à Epinal, accompagnée d’un dessin dû à un jeune artiste, Louis Dunki, dans le style populaire et avec de vives enluminures. Tous les petits Genevois ont, un jour ou l’autre, tenu entre les mains cette feuille haute en couleurs qui a été réimprimée plusieurs fois.

Aujourd’hui, les écolières et écoliers apprennent-ils cette nouvelle version techno remixée?

Pour en savoir plus, le sujet a été abordé dans le service de renseignements à distance Interroge.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com

Pin It on Pinterest