0041 22 418 28 00 communication.bge@ville-ge.ch
Sélectionner une page

La musique (classique) n’est pas aussi sérieuse que l’on pense. En cette période particulière de confinement, nous vous proposons de rire un peu…

Dans sa collection de partitions, la bibliothèque regorge de perles humoristiques et musicales. Des musicien-ne-s très inspiré-e-s, à l’humour léger ou plus décapant, ont osé composer pour instruments non ordinaires, emprunter des paroles comiques ou interpréter librement des classiques du genre. Dans ce premier volet: les instruments atypiques.

Les compositeurs et compositrices ont écrit pour des instruments hors du commun comme le seau d’eau ou le pot de chambre, ou encore la machine à écrire. Le britannique Malcolm Arnold, connu pour sa musique du film Le pont de la rivière Kwai, a composé en 1956 « une grande, grande ouverture » pour… trois aspirateurs, une machine à cirer, quatre fusils et orchestre! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Arnold n’a pas dédicacé cette oeuvre à son personnel de maison mais à l’ancien président américain Hoover, au nom très connoté dans le domaine du nettoyage.

Nous reviendrons prochainement sur cette thématique avec d’autres partitions hors du commun!